❦ hortical
astéracées (astérales)
AGP III : Asteraceae (Asterales)

cardon

Cynara cardunculus ; néerl. kardoen

calendriers

semis sous abri
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
semis pleine terre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
plantation ou repiquage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (akène)
récolte
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Ou carde, cardonette, chardon d’Espagne, artichaut sauvage.
 

Ce quasi-frère de l’artichaut est consommé — notamment dans la région lyonnaise — pour ses côtes blanchies.

On sème le cardon en avril sous tunnel, avec repiquage en mai, ou en mai-juin directement en place. La récolte est faite à partir de septembre, soit 30 à 35 semaines après le semis, dont 3-4 semaines pour le blanchiment des tiges?.

Ce sont les côtes qui sont consommées, cuites, comme des poirées ou des cèleri-branches Parfois, les tiges ne sont pas blanchies et sont alors plus amères. Les boutons floraux, comme ceux de nombreux chardons et plantes proches, sont mangeables comme des artichauts.

Pour la bonne reproduction d’une variété, il faut compter sur 10-15 porte-graines et une distance d’évitement entre variétés de 200-250 m [1]. Attention, ces porte-graines peuvent se croiser avec l’artichaut.

 
Cynara cardunculus est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales

Les feuilles? sont utilisables en teinture : jaunes (citron à or).

Voir sur herbier :
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

publication : 5 mars 2004 ; mise à jour : 26 septembre 2018

[1Heistinger, Andrea ; Arche Noah ; Pro Specie Rara. Semences potagères : le manuel pour les produire soi-même. Éd. du Rouergue, 2015. 424 p. — ISBN 978-2-8126-0864-3.

 portfolio


Animaux hébergés

 
 
 
Chenilles hébergées (ou ponte de) : belle-dame ou vanesse du chardon (Vanessa cardui (Cynthia cardui))


Description de Coste (tome 2, taxon n°2002)

Nom présent dans la flore de Coste : Cinara cardunculus L. - Cardon.

  • Plante vivace? de 80 cm-1 m 50, dressée, raide, robuste, anguleuse ; feuilles? blanches, aranéeuses? ou tomenteuses? en dessous, toutes même les supérieures pennatipartites? à segments? lancéolés? décurrents? à leur base, armés d’épines? grêles?, subulées?, jaunes ; capitules? gros ; involucre? subglobuleux à folioles? ovales?-lancéolées terminées par une épine très robuste ; fleurs? bleues.
  • Coteaux arides, bords des chemins de la région méditerranéenne ; Gard, Hérault, Aude, Pyrénées-Orientales ; Corse. Portugal, Espagne, Italie, Grèce, Afrique septentrionale.
  • Floraison juin-juillet.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/page:b...


2003-2019 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP