❦ hortical

ruine de Rome

Cymbalaria muralis ; néerl. leeuwenbek (muur-)

calendriers

floraison (fleur solitaire)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (capsule)
Ou cymbalaire des murs, linaire cymbalaire, linaire des murs.
 

La ruine de Rome ou cymbalaire des murs est une petite vivace? herbacée? à la floraison rosée-violacée ornée d’une pointe de jaune qui pousse facilement dans les joints des murs de brique ou de pierre. Elle fleurit d’avril aux gelées.

C’est l’une des rares plantes locales, avec quelques fougères, à pousser et se maintenir sur les murs. Pour faciliter la reproduction dans son milieu, la ruine de Rome, après floraison, replie sa tête? en fructification dans les interstices du sol ou de son autre support, à l’opposé? de la lumière. Elle se répand aussi par des tiges? rampantes?.

 
Cymbalaria muralis est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Herbier virtuel de Gembloux
Herbier de Paris Jussieu
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 28 janvier 2006 ; mise à jour : 10 août 2018
 
 
 

Description de Coste (tome 3, taxon n°2674)

Nom présent dans la flore de Coste : Linaria cymbalaria Mill. - Cymbalaire.

  • Plante vivace? de 10-80 cm, glabre?, à tiges? filiformes?, couchées-rampantes? ou pendantes ; feuilles? la plupart alternes?, à pétiole? plus long que le limbe?, largement en cœur ou en rein, palmatinervées, à 5-7 lobes? larges, aigus? dans les supérieures ; fleurs? d’un violet pâle à palais? jaune, axillaires?, écartées, solitaires sur des pédoncules? égalant ou dépassant la feuille, à la fin réfléchis? ; calice? à lobes lancéolés?-linéaires? ; corolle? longue de 8-10 mm, à éperon? un peu courbé 2 fois plus court qu’elle ; capsule? globuleuse, dépassant un peu le calice ; s’ouvrant au sommet en 3 valves? ; graines ovoïdes?, à crêtes flexueuses? épaisses.
  • Vieux murs et rochers humides, dans presque toute la France et en Corse. Europe centrale et méridionale ; introduit? en Algérie.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Quelques relevés par type d'événement

❦ floraison 2019, début (Val de Marque) :  29 mars
❦ floraison 2018, début (Val de Marque) :  12 avril
❦ floraison 2017, début (Val de Marque) :  28 mars
❦ floraison 2012, début (Val de Marque) :  7 avril
❦ floraison 2008, début (Val de Marque) :  31 mars

2003-2019 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP