❦ hortical
Accueil > Mots-clés > pollinisation : auto & allogamie

pollinisation : auto & allogamie

auto/allogamie

La pollinisation permet au pollen soit de féconder un ovule de la même fleur (l’autogamie), soit de féconder un ovule d’une autre plante (l’allogamie). Une plante peut utiliser simultanément ces deux types de pollinisation et/ou aussi se reproduire sans fécondation (l’apogamie).

Par défaut et sauf indication contraire, la reproduction est allogame. Ceci explique la sous représentation flagrante de l’allogamie sur le tableau ci-dessous [1].


autogame (170)
L’ovule est fécondé par le pollen de la même fleur. Cette propriété est plutôt présente chez les plantes annuelles et leur garantit une dispersion plus rapide même pour des individus isolés. L’autogamie (...)
allogame (7) [ce nombre n'est, ici, pas représentatif]
Le pollen doit féconder un ovule d’une autre plante. C’est un cas tellement général [1] que cette propriété est rarement signalée. Ces plantes, qui ont donc besoin de transporter le pollen par le vent (...)
apogame (12)
La reproduction se fait sans fécondation (ou, cas fréquent chez les agrumes, le vrai germe est éliminée pour ne garder que le patrimoine maternel dans la graine). Ce peut être par production directe (...)

[1Cette propriété est indiquée surtout pour des plantes potagères. Le maintien d’une variété est plus aisée en cas d’autogamie que d’allogamie.


2003-2018 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP