❦ hortical
bétulacées
AGP III : Betulaceae (Fagales)
--> liste des genres décrits

Alnus

Il existe 30 espèces dans ce genre Alnus, arbres et arbustes caduques de l’hémisphère Nord. Les chatons fleurissent d’abord du haut de l’arbre vers le bas. Voir notamment sur Plantes & Botanique.

Les espèces locales de ce genre [1] sont l’aulne glutineux (Alnus glutinosa) ou aulne noir, l’aulne blanc (Alnus incana) ou aulne de montagne qui se naturalise depuis les plantations faites contrairement à l’aulne cordé (Alnus cordata) ou aulne de Corse également planté qui ne semble pas se disséminer spontanément.

Voir en ligne : sur Wikipédia

Notes

[1Toussaint, Benoit ; Mercier, David ; Bédouet, Franck ; Hendoux, Frédéric ; Duhamel, Françoise. Flore de la Flandre française. Centre régional de phytosociologie agréé Conservatoire botanique national de Bailleul, 2008. 553 p. — ISBN 2-909024-10-5.


aulne glutineux (Alnus glutinosa)
Ou vergne, aulne noir.

aulne blanc (Alnus incana)
Ou aulne de montagne, aulne gris, aulne blanchâtre.

aulne de Corse (Alnus incana)
Ou aulne cordé, aulne à feuilles en cœur, aulne cordiforme, aulne d’Italie, aulne à feuilles de poirier.

Pour les botanistes, voir si le genre est sur Tela botanica


Papillons (chenilles ou ponte) sur ce genre

noctuelle-lièvre (Acronicta leporina) petit mars changeant (Apatura ilia) phalène du bouleau (Biston betularia) biston précoce ou marbrée (Biston strataria) cabère pustulée (Cabera exanthemata) cabère virginale ou délicate (Cabera pusaria) céladon (Campaea margaritata (Campaea margaritaria)) hausse-queue fourchue ou anachorète (Clostera anachoreta) troënière (Craniophora ligustri) incurvé (Drepana curvatula) faucille (Drepana falcataria) cosmie paillée (Enargia paleacea) versicolore (Endromis versicolora) ennomos du tilleul (Ennomos alniaria) épirrite automnale (Epirrita autumnata) lacertine ou lézard (Falcaria lacertinaria (Drepana lacertinaria)) harpye bicuspide (Furcula bicuspis (Harpyia bicuspis)) géomètre papillonnaire ou grande naïade (Geometra papilionaria) phalène sillonnée (Hemithea aestivaria) acidalie jaunâtre ou flammèche (Hydrelia flammeolaria) larentie arrosée (Hydriomena impluviata) boarmie pointillée (Hypomecis punctinalis (Serraca punctinalis)) aunette (Jocheaera alni (Acronicta alni)) bombyx du chêne ou minime à bandes jaunes (Lasiocampa quercus) bombyx disparate (Lymantria dispar (Porthetria dispar)) philobie alternée (Macaria alternata (Semiothisa alternaria)) sphinx du tilleul (Mimas tiliae) chameau (Notodonta dromedarius) double-ligne ou bipoint (Ochropacha duplaris) lithosie muscerde ou lithosie crotte-souris (Pelosia muscerda) bucéphale ou lunule (Phalera bucephala) bombyx dictéoïde ou faïence (Pheosia gnoma) phalène velue ou phalène de l’aulne (Phigalia pilosaria (Apocheima pedaria)) herminie barbue ou raquette (Polypogon strigilata (Pechipogo strigilata)) halias du hêtre (Pseudoips prasinanus (Pseudoips fagana)) phalène à six ailes (Pterapherapteryx sexalata) découpure (Scoliopteryx libatrix) ennomos illustre (Selenia tetralunaria) staurope du hêtre ou écureuil (Stauropus fagi) noctuelle mégacéphale (Subacronicta megacephala (Acronicta megacephala)) bombyx de l’aubépine (Trichiura crataegi) phalène du charme ou lobée (Trichopteryx carpinata)

2003-2019 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP