❦ hortical
brassicacées (capparales)
AGP III : Brassicaceae (Brassicales)

lunaire annuelle

Lunaria annua ; néerl. Judaspenning (tuin)

calendriers

semis sous abri
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
semis pleine terre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (silique)
Ou Lunaria bian­nis, monnaie du pape, herbe aux écus.
 

La lunaire annuelle? est l’une des « monnaies du pape », souvent cultivée en bisannuelle. C’est une crucifère (brassicacée) à la floraison violette (avril-juin) et aux fruits? (siliques?) décoratifs en forme? disques? translucides qui terminent parfois dans les bouquets secs.

La lunaire se ressème assez facilement et devient vagabonde sur le sol lui plait. On peut profiter de sa croissance rapide pour la semer sous-abri avant de la repiquer en place dès mi-mars, hors période de gel. Elle monte généralement à plus ou moins 1 m, exceptionnellement jusqu’à 1,3-1,5 m. Quelques variétés à floraison blanche existent.

La floraison monte à 1-1,5 m.

 
Lunaria annua est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 22 juillet 2006 ; mise à jour : 14 août 2018

 portfolio


Animaux hébergés

 
Oiseaux de jardin visiteurs : bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula)
 
Papillons adultes visiteurs : aurore (Anthocharis cardamines)
 


Description de Coste (tome 1, taxon n°0255)

Nom présent dans la flore de Coste : Lunaria biennis Moench - Monnaie du Pape.

  • Plante bisannuelle ; tige? de 40 cm à 1 mètre, dressée, rameuse?, velue?, à poils étalés? ; feuilles? ovales? en cœur, bordées des grosses dents inégales, les inférieures pétiolées?, les supérieures subsessiles ; fleurs? purpurines, inodores ; filets? des étamines? atténuées? au sommet ; silicules? ovales-obtuses?, arrondies aux 2 bouts, dressées ou un peu penchées ; style? long de 6-8 mm.
  • Plante souvent cultivée comme ornement ; plus ou moins naturalisée? çà et là, au voisinage des habitations, dans les haies, les bois, les endroits peu accessibles ; ne paraît nulle part franchement spontanée?.
  • Floraison avril-mai.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/page:b...

Quelques relevés par type d'événement

❦ floraison 2018, début (Val de Marque, jardin au naturel) :  1er avril
❦ floraison 2011, début (Val de Marque) :  7 avril
❦ floraison 2009, début (Val de Marque) :  17 avril

2003-2018 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP