❦ hortical
poacées (cypérales)
AGP III : Poaceae (Poales)

orge

Hordeum vulgare ; néerl. gerst
 

L’orge est l’une des plus vieilles céréales cultivées. Elle se consomme beaucoup en bouillie, ou, pour l’« orge perlé », comme le riz. L’industrie l’utilise, après maltage [1], pour la fabrication de bière ou d’alcool de grain. L’orge germée est aussi consommée, parfois en boisson à partir du broyât. En boisson, aussi, l’orge torréfiée est un succédané du café.

Pour sa culture, il n’y a pas besoin d’arrosage, il suffit d’attendre la maturation des grains, en juillet, pour récolter. Les orges d’hiver se sèment en septembre (fin)-octobre, parfois novembre ; ceux de printemps, en février-mars.

Au potager on la sème comme couverture d’hiver qui élimine la concurrence par son bon tallage. Elle sera ensuite hachée au printemps comme engrais vert ; elle atteint alors 20 à 50 cm de haut. Une sous-espèce? de cet orge, l’escourgeon (ou orge à six rangs), est utilisée comme fourrage ou pour sa grain et sa paille.

 
Hordeum vulgare est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Herbier du Québec
Botarela
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 15 avril 2012 ; mise à jour : 26 juin 2017

[1Le maltage consiste à transformer l’amidon en sucre (notamment le maltose) en favorisant un début de germination par la chaleur et l’humidité.

 
 
 

non Coste

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/eflore...


2003-2019 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP