❦ hortical
boraginacées (lamiales)
AGP III : Boraginaceae (non déterminé)

pulmonaire

Pulmonaria officinalis ; néerl. kruid (long-, gevlekt)

calendriers

floraison (cyme, racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (akène)
Ou herbe aux poumons.
 

La pulmonaire officinale est une vivace? au feuillage souvent maculé de clair, qui lui doit son nom [1], et légèrement poilu?. Ses fleurs?, comme pour beaucoup de boraginacées (comme la consoude, par exemple), changent de couleur. Ici elles évoluent d’un rouge au bleu gentiane à violet et apparaissent en mars-avril.

Elle préfère la mi-ombre et les sols frais.

 
Pulmonaria officinalis est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales

Les fleurs? de la pulmonaire sont comestibles ; leur saveur est épicée. Les jeunes feuilles? peuvent se manger crues ou cuites.

Voir sur herbier :
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

publication : 20 juillet 2006 ; mise à jour : 26 juin 2017

[1De par la « théorie des signatures », on lui attribuait un lien pour le soin des poumons.

 portfolio

 
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Pulmonaria :
iota (Autographa jota) vert-doré (Diachrysia chrysitis (Plusia chrysitis))

Description de Coste (tome 2, taxon n°2582)

Nom présent dans la flore de Coste : Pulmonaria officinalis L.

  • Plante vivace? de 10-30 cm, hérissée? de poils non glanduleux?, à souche? grêle? oblique ; feuilles? radicales? adultes larges, maculées de blanc, plus ou moins échancrées? en cœur à la base, brièvement et brusquement acuminées?, à pétiole? grêle aussi long que large, un peu rude? et à nervures? latérales distinctes ; les caulinaires? 6-8, sessiles? et un peu décurrentes? ; fleurs? rouges, puis bleues, assez grandes (5 mm de diamètre) ; calice? fendu à peine jusqu’au tiers, à lobes? courts ; carpelles? d’abord pubescents?, largement ovoïde?-aigus?.
  • Bois et lieux ombragés, dans le Nord et le Nord-Est, jusqu’en Savoie ; la forme? alpestris dans les monts d’Auvergne et l’Aubrac. Europe centrale et boréale ; Caucase.
  • Floraison avril-juin.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/page:b...

Quelques relevés par type d'événement

❦ pointement 2017 (Val de Marque) :  20 février
❦ pointement 2012, début (Val de Marque) :  20 mars
❦ floraison 2017, début (Val de Marque) :  12 mars
❦ floraison 2014 (Val de Marque) :  3 mars - 6 avril
❦ floraison 2012 (Val de Marque) :  28 mars - 10 mai
❦ floraison 2010 (Val de Marque) :  22 mars - 12 mai
❦ floraison 2009 (Val de Marque) :  11 mars - 9 mai
❦ floraison 2014 (Val de Marque) :  3 mars - 6 avril
❦ floraison 2012 (Val de Marque) :  28 mars - 10 mai
❦ floraison 2010 (Val de Marque) :  22 mars - 12 mai
❦ floraison 2009 (Val de Marque) :  11 mars - 9 mai

2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP