❦ hortical
Accueil > Mots-clés > semis pleine terre

semis pleine terre

semis en pleine terre

Dans la nature, les graines peuvent souvent germer dès leur chute — qui peut être directe, post-digestion, ... Sous nos climats, la levée des plantules en fin d’automne présente un risque face au gel. Certaines graines ont développé ainsi une propriété de dormance qui est levée par une période suffisamment importante de froid (ce qui explique l’utilisation occasionnelle d’un congélateur pour lever cette dormance). Ces espèces germent au printemps ayant de grandes chances d’échapper aux derniers gels.

Une catégorie de plantes se sème toujours après les gelées. Il s’agit des plantes d’origine tropicale ou sub-tropicales (tomates, ...) — parfois vivaces dans leur milieu d’origine — qui sont cultivées en annuelles dans nos régions tempérées froides. Ces plantes sont souvent semées sous abri avant leur transplantation après les dernières gelées. On peut toutefois, comme pour les plantes plus rustiques, les semer en pleine terre sur un sol précédemment réchauffé. Dans ce cas, en février-mars, on écarte l’éventuel paillis de la future zone de semis, on installe un tunnel de bâche noire qui captera la chaleur du soleil et laissera l’air passer pour aérer et sécher le sol, le semis se faisant 15 jours après en remplaçant la bâche sombre par un plastique transparent.

On peut aussi semer au printemps ce qui aurait du germer à l’automne ou à l’été.


janvier (1)
mars (72)
avril (142)
mai (118)
juin (66)
juillet (36)
aout (34)
septembre (65)
octobre (64)
novembre (22)

2003-2019 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP