❦ hortical
Accueil > bestioles (la gent animale régionale) > insectes et air (quelques groupes d’insectes régionaux) > La bête à bon dos avec les coccinelles > Scymnus rufipes

Scymnus rufipes

Scymnus rufipes ; néerl. nc
Scymnus rufipes (Fabricius, 1798).

2-3,3 2 mm adulte.

Couleur : protège-nuque (protonum) noir, élytres brun foncé à noires, 2-4 taches irrégulières? (quasi-pentagonales) rouge-orangé, pelage long et dense. Pattes rouge foncé. Tête? noire avec une lèvre? supérieure rouge orangé chez les femelles, jaune-rouge avec parfois un front noir chez les mâles. Il y a des spécimens complètement noirs et des spécimens dont les taches se fondent en une seule grande tache par bouclier.

Polyphage.

Vit sur le chêne et d’autres arbres tels que le pêcher. Hiverne dans la mousse des lisières de forêt.

 ? = en périphérie du Nord - Pas-de-Calais (d’après la Clé d’identification des coccinelles de Derolez, Orczyk, Declercq, 2014).

erreur de contenu sur le site polonais :
Burakowski B. et al. 1986b :

Scymnus rufipes est une espèce? sud-galectique, répandue dans toute l’Europe, atteignant la Fennoscandie jusqu’aux provinces du nord extrême… Elle habite les zones de basses terres et les régions montagneuses plus basses, sur des arbustes et des arbres à feuilles? caduques?. Au printemps, elle se rencontre généralement sur les cerisiers et les aubépines en fleurs?, en été sur les chênes, les charmes et les tilleuls. Hiverne dans les litières. Elle est répertoriée comme zoophage se nourrissant d’acariens sur le dessous des feuilles de chêne.

voir aussi Scymnus auritus ??


2003-2019 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP