❦ hortical
Accueil > bestioles (la gent animale régionale) > insectes et air (quelques groupes d’insectes régionaux) > La bête à bon dos avec les coccinelles > coccinelle des saules

coccinelle des saules

Chilocorus renipustulatus ; néerl. wilgenlieveheersbeestje / niervleklieveheersbeestje
Chilocorus renipustulatus (Scriba, 1790), coccinelle des saules.

4,5-5,7 mm adulte.

Couleur : complètement noire avec 2 points rouges sur le dos, bien centrés sur les élytres. Pas de parties blanches sur le casque.

Avril à octobre avec une nouvelle génération en août. Assez fréquente.

Ressemble à la coccinelle à virgules ou Brumus quadripustulatus, plus petite (3-5 mm) et qui a parfois seulement 2 points, mais la coccinelle de saule a les taches au centre des élytres.

AC = assez commun dans le Nord - Pas-de-Calais (d’après la Clé d’identification des coccinelles de Derolez, Orczyk, Declercq, 2014).

Burakowski B. et al. 1986b :
Chilocorus renipustulatus est une espèce? paléarctique, présente partout en Europe sauf dans les régions les plus septentrionales… Elle habite les basses terres et les régions montagneuses inférieures. Se rencontre dans les forêts, les parcs et les jardins sur des arbustes et des arbres à feuilles? caduques? et de conifères. On la trouve souvent sur les troncs ensoleillés, sur diverses plantes qui font partie des sous-bois et les lisières. Se nourrit de pucerons et de cochenilles. Les adultes hivernants ont été trouvés principalement dans la litière.

JPEG - 39 ko
coccinelle des saules (Chilocorus renipustulatus)
By Gilles San Martin
[CC BY-SA 2.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons

2003-2019 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP