❦ hortical
iridacées (liliales)
AGP III : Iridaceae (Asparagales)

iris des jardins

Iris × germanica ; néerl. lis (blauwe)

calendriers

plantation ou repiquage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (cyme)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (capsule)
Ou iris d’Allemagne.
 

Beaucoup d’hybrides? [1], qui portent le nom de cette espèce?, ont été conçus, donnant des pétales? de couleurs, souvent panachées, et formes? très diverses.

Le vrai Iris germanica a les fleurs? bleu-violet, parfois blanches suivant les clones, et est stérile [2].

En juillet, après la floraison, on peut diviser les souches? de ces iris : raccourcir les feuilles? des deux tiers (pour limiter l’évaporation) et supprimer les rhizomes? du pourtour pour les replanter ailleurs.

 
Iris × germanica est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Digitale2 (CBNB de Bailleul)
publication : 15 juin 2008 ; mise à jour : 26 juin 2017

[1Il s’agit des iris du groupe « Barbata », souvent hybrides? de I. pallida × I. variagata pour les plus anciens.

[2Il possède 44 chromosomes qui viendraient de parents à 40 et 48 (soit 20+24) chromosomes et serait un hybride naturel ou horticole très ancien (d’avant la Renaissance) : cf http://www.iris-bulbeuses.org/irida....

 
 
 


Description de Coste (tome 3, taxon n°3529)

Nom présent dans la flore de Coste : Iris germanica Linné - Iris flambe.

  • Plante vivace? de 40-80 cm, glabre?, à rhizome? très épais ; feuilles? larges, en glaive, plus courtes que la tige? rameuse? ; fleurs? 2-3 par spathe?, bleu violet, grandes, odorantes, subsessiles ; spathe renflée, à valves? oblongues?-obtuses?, herbacées? à la base, scarieuses?-roussâtres dans le haut ; périanthe? à tube? plus long que l’ovaire?, à divisions? amples, d’égale longueur, à limbe? presque aussi large que long, les extérieures barbues en dessus, stigmates? plus larges au sommet, à 2 lobes? ovales? divariqués? ; capsule? ovale-subtrigoné.
  • Rochers, murs et coteaux, souvent subspontané, dans presque toute la France et en Corse. Europe centrale et méridionale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP