❦ hortical, calendrier des jardins et de la nature

caryophyllacées (caryophyllales)
AGP III / PPG I : Caryophyllaceae (Caryophyllales)

stellaire holostée

Stellaria holostea ; néerl. muur (grote of bloemige, groot-)

calendriers

floraison (cyme)
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   gel
fructification (capsule)
 
 
Stellaria holostea est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales

Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Herbier virtuel de Gembloux
Herbier de Paris Jussieu
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

Autre herbier : Vanette. « Stellaire holostée » in Notes de terrain (8 mai 2016)

Galles possibles par cette/ces espèce?(s) cécidogène(s) [1] :
Brachycolus stellariae (Aphididae)
❦ et quelques galles dans la famille? des Cecidomyiidae

publication : 16 janvier 2006 ; mise à jour : 29 avril 2022

[1D’après : Lambinon, Jacques ; Carbonnelle, Sébastien ; Claerebout, Stéphane. Aide-mémoire de cécidologie : choix de zoocécidies de la Belgique. Cercles des naturalistes de Belgique, 2016.

 
 
 

Animaux hébergés

❦ Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Stellaria :
brocatelle d’or (Camptogramma bilineata)  ; acidalie détournée ou impolie (Idaea aversata)  ; rouillée (Xanthorhoe ferrugata)

Description de Coste (tome 1, taxon n°0552)

Nom présent dans la flore de Coste : Stellaria holostea L. - Stellaire.

  • Plante vivace?, pubérulente? au sommet, à souche? traçante? ; tiges? de 30-60 cm, quadrangulaires, raides, cassantes, couchées à la base, puis redressées ; feuilles? sessiles?, lancéolées?, longuement acuminées?, fermes, ciliées?-scabres? aux bords et sur la nervure? en dessous ; fleurs? grandes, en cymes? terminales lâches, pluriflores? ; bractées? herbacées? ; sépales? lancéolés, sans nervures ; pétales? 2 fois plus longs que les sépales, divisés jusqu’au milieu en 2 lobes? rapprochés ; étamines? hypogynes? ; capsule? subglobuleuse, égalant le calice?.
  • Haies et bois, dans presque toute la France ; rare dans la région méditerranéenne. Presque toute l’Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.
  • Floraison avril-juin.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2022 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP