❦ hortical
Accueil > Le Jardin au naturel > Annexe B : « Les Plantes utiles de votre jardin » > Les Plantes de votre jardin : utiles au quotidien

Les Plantes de votre jardin : utiles au quotidien

mardi 22 mai 2007


Le basilic (Ocymum basilicum) : Outre le fait qu’il s’agit d’une excellente plante aromatique, dans un pot placé sous la fenêtre, il a également la propriété d’éloigner les moustiques.

Le mélilot officinal (Trigonella officinalis) : Un bouquet de mélilot désodorise efficacement les locaux naturellement fétides ; il s’agit également d’un bon antimite. De plus, c’est une plante très recherchée par les abeilles.

La mélisse (Melissa officinalis) : Les branches de cette plante enfermées dans les armoires éloignent les parasites et parfument le linge ; placées dans la chambre, elles éloignent également les moustiques. Par ailleurs, l’alcoolature de mélisse appliquée sur la peau a la réputation de chasser les moustiques.

La menthe (Mentha sp.) : Pour empêcher les pommes de pourrir, il suffit de les frotter avec le suc frais de la menthe. Par ailleurs, cette plante est également très efficace contre les souris : quelques plantes, même en pots, placées dans les lieux infestés, éloigneront les rongeurs.

Le noyer (Juglans regia) : Utilisé en cosmétique pour foncer les cheveux châtains : ramasser des feuilles de noyer en automne, les faire infuser, puis rincer les cheveux après le shampoing avec cette infusion.

L’oignon (Allium cepa) : L’application d’oignons crus broyés dans du vinaigre fait disparaître les tâches de rousseur. Il soulage également la douleur due aux piqûres d’insectes : le peler, le couper à l’horizontale, puis en frictionner la zone affectée.

Le plantain (Plantago sp.) : Très utile si vous avez la bonne idée de laisser un coin d’orties dans votre jardin : les feuilles de plantain froissées appliquées sur les piqûres atténuent la douleur.

La tanaisie (Tanacetum vulgare) : Quelques tiges fleuries enfermées dans un sac de toile permettent d’éloigner puces, moustiques et mites. La méthode fonctionne également pour les litières des chiens et des chats.

Attention !

Certaines de ces plantes, comme le mélilot ou la tanaisie, peuvent être toxiques. Renseignez-vous toujours avant de consommer une plante et lavez-vous les mains après l’avoir manipulée.

Source : Chés plantes d’ichi pi cmin qu’in s’in sert, numéro spécial de Ch’baudet, Patrick De Wever et Alain Villain, 1980.

2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP