❦ hortical
linacées (linales)
AGP III : Linaceae (Malpighiales)

lin_ usuel

Linum usitatissimum ; néerl. vlas ; picard lénuiche (graine), lénuisse (graine), linuize (graine), linuze (graine), lénire (champ)

calendriers

semis pleine terre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (cyme)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (capsule)
récolte
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
 
Le lin cultivé est, suivant les variétés, utilisé pour l’huile de ses graines — surtout sur les terrains secs — ou pour le textile des fibres de sa tige? [1] — plutôt en climat humide. Chaque fleur? ne dure qu’une journée aussi les champs bleu pastel — rarement blancs — sont-ils courtement visibles.
 
Linum usitatissimum est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales Il est aussi à la base d'un ou plusieurs médicaments.
Voir sur herbier :
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
publication : 20 juillet 2006 ; mise à jour : 6 juin 2017

[1Il est alors arraché en juillet puis mis à rouir (pourrir dans l’eau pour éliminer les parties non fibreuses?) jusqu’à utilisation en aout-septembre.

 portfolio

 
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Linum :
noctuelle de la fougère (Callopistria juventina) luisante (Euplexia lucipara) phalène de l’aquiline ou pétrophore de la fougère (Petrophora chlorosata) hépatique ou patte-en-masse (Phymatopus hecta (Hepialus hecta)) sylvine (Triodia sylvina (Hepialus sylvinus))
Sur le lin textile : http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/textiles/06-lin-historique.html (et pages suivantes).

Description de Coste (tome 1, taxon n°0607)

Nom présent dans la flore de Coste : Linum usitatissimum L. - Lin cultivé.

  • Plante toujours annuelle?, glabre? ; tige? de 40-80 cm, ordinairement solitaire, dressée dès la base ; feuilles? lancéolées?, à 3 nervures? ; fleurs? d’un bleu vif, grandes ; sépales? non ciliés? ; pétales? 3 fois plus longs que les sépales ; anthères? oblongues?, 3-4 fois plus longues que larges ; stigmates? en massue ; capsule? large de 7-9 mm, à cloisons? glabres ; graines longues d’environ 5 mm, luisantes, apiculées? en bec? ;
  • Cultivé et subspontané dans presque toute la France et dans une grande partie du globe. Toute la France et dans une grande partie du globe. Son origine spontanée? est inconnue.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Quelques relevés par type d'événement

❦ floraison 2017, 1res fleurs isolées (Val de Marque) :  6 juin

2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP