❦ hortical
iridacées (liliales)
AGP III : Iridaceae (Asparagales)

iris faux-acore

Iris pseudoacorus ; néerl. lis (gele)

calendriers

floraison (cyme)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (capsule)
Ou iris des marais, lys jaune des marais.
 

L’iris des marais, à grandes fleurs? jaunes, sert souvent de refuge aux libellules. Il peut vivre dans 40 cm d’eau mais aussi hors d’eau. Diviser régulièrement les plus grosses touffes, en juillet-aout, après la floraison. Peut être utilisé en lagunage (plante épuratrice). Très rustique, il ne demande que peu d’entretien, sinon pour le contenir, tant il arrive — comme beaucoup de plantes de milieu humide — à coloniser facilement un terrain qui lui plait.

C’est le seul iris jaune en Europe et le symbole de Bruxelles, il semble être la fleur de lys des rois de France. On peut mettre en opposition un massif de ces iris avec un autre d’iris bleu (de Sibérie par exemple), à des profondeurs d’espace différentes de préférence.

Ses graines [1] flottent dans l’eau pour se disperser. On peut alors les récupérer, mais la division? de souche? reste le plus facile pour sa multiplication.

 

Le rhizome? de l’iris des marais, riche en tanins, a été utilisé en tannerie.

Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Herbier de Paris Jussieu

publication : 20 février 2004 ; mise à jour : 6 septembre 2015

[1Les graines d’iris auraient parfois servi de succédané au café.

 portfolio

 
 
 


Description de Coste (tome 3, taxon n°3524)

Nom présent dans la flore de Coste : Iris pseudacorus Linné - Iris des marais.

  • Plante vivace? de 40 cm à 1 mètre, glabre?, inodore, à rhizome? épais ; feuilles? en glaive, égalant presque la tige? rameuse? au sommet et arrondie-comprimée ; fleurs? 2-3 par spathe?, jaunes, inodores, à pédoncules? aussi longs ou plus longs que l’ovaire? ; spathe à 2 valves? lancéolées?, herbacées? ; périanthe? à tube? court, à divisions? extérieures non barbues et à onglet? court, les intérieures 3 fois plus petites, plus étroites et plus courtes que les stigmates? à 2 lobes? triangulaires denticulés? ; capsule? elliptique?-trigone?, apiculée?, à graines brunâtres.
  • Marais et bords des eaux, dans toute la France et la Corse. Europe ; Asie occidentale, Afrique septentrionale.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Quelques relevés par type d'événement

❦ pointement 2017 (Val de Marque) :  18 février
❦ pointement 2016 (Val de Marque) :  5 février
❦ pointement 2013 (Val de Marque) :  18 février
❦ floraison 2017, début (Val de Marque) :  17 mai
❦ floraison 2016 (Val de Marque) :  9 mai - 19 juin
❦ floraison 2015 (Val de Marque) :  18 mai - 18 juin
❦ floraison 2014, début (Val de Marque) :  30 avril
❦ floraison 2013, début (Val de Marque) :  28 mai
❦ floraison 2012, début (Val de Marque) :  26 mai
❦ floraison 2011, début (Val de Marque) :  1er mai
Fin de floraison le 10 juin à la ferme du Héron. Vérifier ailleurs.
❦ floraison 2010, début (Val de Marque) :  19 mai
❦ floraison 2009, début (Val de Marque) :  6 mai
❦ floraison 2007, début (Val de Marque) :  23 avril
❦ floraison 2006, début (Val de Marque) :  22 mai
❦ floraison 2016 (Val de Marque) :  9 mai - 19 juin
❦ floraison 2015 (Val de Marque) :  18 mai - 18 juin

2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP