❦ hortical
brassicacées (capparales)
AGP III : Brassicaceae (Brassicales)

radis d’hiver

Raphanus sativus ; néerl. radijs ; picard rémola

calendriers

semis pleine terre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (silique)
récolte
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Ou petite rave, ravonet.
 

Il est surtout connu par le radis noir, l’un des légumes emblématique de l’hiver, mais il existe aussi des variétés blanches. Le semis des radis d’hiver se fait en été pour une récolte avant l’hiver.

Ces radis à grosses racines peuvent être conservés en silo, éventuellement en cave, après récolte. On peut aussi les laisser en terre jusqu’à la récolte mais à la merci du gel et des parasites?.

Comme les navets — dont ils sont proches —, ils se consomment crus comme cuits.

 
Raphanus sativus est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Herbier du Québec
publication : 9 février 2004 ; mise à jour : 21 juin 2017
 
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Raphanus :
phalène ondée ou incertaine (Xanthorhoe fluctuata)

Description de Coste (tome 1, taxon n°0151)

Nom présent dans la flore de Coste : Raphanus sativus L. - Radis.

  • Racine annuelle? ou bisannuelle, renflée-charnue, rose, blanche ou noire ; tige? de 50-80 cm, dressée, creuse ; feuilles? inférieures lyrées?, les supérieures lancéolées?, dentées? ou incisées? ; fleurs? blanches ou violacées ; siliques? étalées?-dressées, oblongues?-lancéolées, insensiblement atténuées? en bec?, lisses?, épaisses, renflées-spongieuses?, sans étranglements et ne se propageant pas en articles? transversaux.
  • Plante cultivée partout et subspontanée çà et là. Son origine est inconnue : d’après plusieurs auteurs, elle proviendrait de l’espèce? suivante modifiée par la culture.
  • Floraison mai-septembre. Les usages alimentaires du radis sont bien connus.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/eflore...


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP