❦ hortical
solanacées (solanales)
AGP III : Solanaceae (Solanales)

tomate

Solanum lycopersicum ; néerl. tomaat

calendriers

semis sous abri
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
semis pleine terre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
plantation ou repiquage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (cyme)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (baie)
bouturage (tige)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
récolte
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Ou Lycopersicon esculentum.
 

La tomate est une plante potagère cultivée pour son fruit?. Souvent mise à part du genre? Solanum (qui contient les pommes de terre, l’aubergine, etc.), sous le nom de genre Lycopersicon, il a réintégré les Solanum avec les autres Lycopersicon. Sous notre climat tempéré humide, la tomate est souvent victime du même mildiou que la pomme de terre, l’ « algue » Phytophtora infestans. 2007 et 2008 ont été des années catastrophiques de ce point de vue. Elle reste étonnamment le légume préféré des jardiniers, devant la laitue et les haricots filets? [1]. Le choix de variétés résistantes ou précoces n’exclue pas le besoin de traitements contraignants… et empoisonnants. Il est prudent de réserver une ou quelques variétés de tomates cerises — et autres petits calibres — dont au moins une partie des fruits saura murir avant destruction. Récoltées, les tomates seront utilisées dans les 3-5 jours après la récolte [2] et ne seront jamais mises au frigo.

Rapidement adoptée en Europe du sud, la tomate a souvent repris le rôle les jus de viandes de la cuisine médiévale italienne.

 
Solanum lycopersicum est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
La basilic renforcerait la saveur de la tomate et en chasserait mouches et pucerons [3].
publication : 9 février 2004 ; mise à jour : 20 juin 2017

[1Sondage de Pour nos jardins (numéro de décembre 2007) — revue des Jardiniers de France —, auprès de ses adhérents?

[2Suivant les modes de conservation, la limite de consommation peut varier. Ainsi on peut trouver cellier : 1 semaine, congélation : 6 mais, conserve : 1 an, au sel : 3-4 semaines, à l’huile : 1 mois, au vinaigre : 2-5 mois, confiture : 1 an,
In : Pegeon, Élisabeth (dir.). Le Traité Rustica de la conservation. Rustica, 2012. 543 p. — ISBN 978-2-8153-0238-8. — p. 519-524.

[3Jardiner bio magazine (mai 2008).

 portfolio

 
 
 


Absent de la Flore de Coste.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP