❦ hortical
rosacées (rosales)
AGP III : Rosaceae (Rosales)

potentille des marais

Potentilla palustris ; néerl. bei (aard-, water-)

calendriers

floraison (cyme)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (akène)
Ou comaret des marais, Comarum palustre.
 

La potentille des marais, plante vivace? de rive et de tourbière, peut supporter 5 cm d’eau et ses racines s’enfoncent peu dans le sol. ses tiges? elles-mêmes sont rampantes?, rendant difficile une utilisation horticole de cette plante. Elle est devenue assez rare avec la raréfaction des milieux humides où elle est souvent liée avec le trèfle d’eau (Menyantes trifoliata) et la narthécie (Narthecium ossifragum). À utiliser en abord humide de mare naturelle plutôt acide?.

Cette plante est proche des potentilles et des fraisiers mais maintenant classée à part. Les fleurs? rouges s’ouvrent d’abord en phase femelle puis mâle, depuis le bas de la tige, les sommitales en dernier. Elle est pollinisée surtout par les bourdons mais se développe aussi par multiplication végétative au moyen de ses rhizomes?.

 
Potentilla palustris est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales

Le comaret ou potentille des mais est aussi, pour ses racines, une plante tinctoriale (rouge ou noir) et de tannerie.

Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Guide des plantes de la KUL (Louvain)

publication : 9 juin 2008 ; mise à jour : 20 juin 2017
 
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Potentilla :
érastrie gracieuse (Elaphria venustula) phalène aurorale ou variée (Idaea muricata) bombyx de la ronce (Macrothylacia rubi) nole blanchâtre (Meganola albula) tacheté ou hespérie de la mauve (Pyrgus malvae)
« Le comaret, un pionnier des tourbières : étude d’une rosacée peu connue » in La Garance voyageuse n° 113 (printemps 2016), p. 36-39.

Description de Coste (tome 2, taxon n°1147)

Nom présent dans la flore de Coste : Comarum palustre L.

  • Plante vivace? de 20-50 cm, pubescente?, à souche? longuement rampante? ; tiges? ascendantes?, rougeâtres, feuillées ; feuilles? imparipennées?, à 5-7 folioles? oblongues?, vertes en dessus, glauques? en dessous, fortement dentées? en scie tout autour ; stipules? larges, soudées ; fleurs? d’un rouge foncé, peu nombreuses, en cymes? irrégulières? ; calicules? à 5 lobes? plus petits que ceux du calice? dressés-appliqués? sur le fruit? ; 5 pétales?, lancéolés?-aigus?, 2-3 fois plus courts que le calice ; étamines? nombreuses ; styles? latéraux, marcescents? ; fruit sec, composé? de nombreux carpelles? glabres? et lisses?, réunis sur un réceptacle? ovoïde?, spongieux?, velu?, persistant?.
  • Marais tourbeux, dans une grande partie de la France ; nul dans le Sud-Ouest et la région méditerranéenne. Europe centrale et boréale ; Asie occidentale et septentrionale ; Amérique boréale et Groenland.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/page:b...


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP