❦ hortical
caryophyllacées (caryophyllales)
AGP III : Caryophyllaceae (Caryophyllales)

mouron des oiseaux

Stellaria media ; néerl. muur (vogel-)

calendriers

floraison (cyme)
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (capsule)
Ou petite stellaire, stellaire intermédiaire.
 
Le mouron des oiseaux est une petite plante annuelle? que l’on trouve facilement dans les cultures comme le potager où elle gêne assez peu. Elle fleurit quasiment toute l’année. Ses feuilles? et tiges? sont consommables en salade ou cuites. Ses graines servent pour l’alimentation des volailles et des oiseaux de compagnie.
 
Stellaria media est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
publication : 25 décembre 2006 ; mise à jour : 20 juin 2017

 portfolio


Animaux hébergés

 
Oiseaux de jardin visiteurs : sizerin flammé (Acanthis flammea) ; verdier d’Europe (Chloris chloris) ; pigeon ramier (Columba palumbus) ; pinson du Nord (Fringilla montifringilla) ; linotte mélodieuse (Linaria cannabina) ; gobemouche gris (Muscicapa striata) ; tarin des aulnes (Spinus spinus)
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Stellaria :
rouillée (Xanthorhoe ferrugata)

Description de Coste (tome 1, taxon n°0551)

Nom présent dans la flore de Coste : Stellaria media Cyr. - Mouron des oiseaux.

  • Plante annuelle? ou pérennante?, pubescente? ; tiges? de 5-50 cm, arrondies, diffuses?, couchées ou ascendantes?, munies sur un côté d’une ligne de poils alternant d’un nœud? à l’autre ; feuilles? ovales?-acuminées?, les inférieures assez longuement pétiolées? ; fleurs? petites, en cymes? terminales lâches ; bractées? herbacées? ; sépales? oblongs?, pubescents ou glabres? ; pétales? profondément bipartits?, plus courts que le calice? ; 3-5 étamines? ; styles? égalant presque les étamines ; capsule? ovoïde?, dépassant peu le calice.
  • Lieux cultivés et incultes, dans toute la France et en Corse. Répandu dans presque tout le globe.
  • Fleurit toute l’année. Ses graines sont recherchées par les petits oiseaux.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Pour les botanistes, voir aussi : http://www.tela-botanica.org/page:b...


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP