❦ hortical
acéracées (sapindales)
AGP III : Sapindaceae (Sapindales)

érable sycomore

Acer pseudoplatanus ; néerl. doorn (es-, gewone)

calendriers

plantation ou repiquage
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
floraison (cyme, racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (samare (akène ailé))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
taille (têtard)
Ou érable des montagnes, érable blanc, faux platane.
 

Sycomore désigne originalement un figuier mais en Amérique, sycomore (sycamore) désigne un platane, d’où des traductions parfois surprenantes dans les œuvres d’outre-Atlantique.

Cet érable est encore parfois utilisé en taille têtard (puis coupe tous les 7-10 ans). C’est une espèce? forestière qui préfère toutefois la lumière et que l’on trouve peu en peuplements homogènes. Sa dispersion par semis naturels est très dynamique et le fait parfois considérer comme espèce envahissante.

Dans le Nord il est naturellement plus répandu que l’érable plane qui est généralement planté par l’homme, mais a fait lui aussi l’objet de plantation en boisement, alignement ou dans les haies. Néanmoins, les Espaces naturels régionaux recommandent dans le catalogue 2016 de leur opération « Plantons le décor » de commandes d’arbres, arbustes, fruitiers et légumes régionaux de ne pas « planter de l’érable sycomore dans les prés pâturés par des équins, ou a proximité. En effet une toxine présente dans les graines de ce dernier provoque la myopathie atypique qui est une maladie généralement fatale pour l’ensemble des équidés. »

Son feuillage est facilement victime de Rhytisma acerinum un champignon qui le couvre de taches noires, la tache goudronneuse.

 

Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Digitale2 (CBNB de Bailleul)

JPEG - 26.2 ko
érable sycomore (Acer pseudoplatanus)
By Giovanni Caudullo [CC BY 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/4.0)], via Wikimedia Commons
Pasta, S., de Rigo, D., Caudullo, G., 2016. Acer pseudoplatanus in Europe : distribution, habitat?, usage and threats. In : San-Miguel-Ayanz, J., de Rigo, D., Caudullo, G., Houston Durrant, T., Mauri, A. (Eds.), European Atlas of Forest Tree Species. Publication Office of European Union, Luxembourg, pp. e01665a+
publication : 23 septembre 2006 ; mise à jour : 29 janvier 2017

Animaux hébergés

 
Oiseaux de jardin visiteurs : jaseur boréal (Bombycilla garrulus) ; mésange bleue (Cyanistes caeruleus) ; pinson des arbres (Fringilla coelebs) ; geai des chênes (Garrulus glandarius) ; mésange charbonnière (Parus major) ; mésange noire (Periparus ater) ; mésange nonnette (Poecile palustris)
 
 

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Acer :
xanthie lavée (Agrochola lota) noctuelle de l’érable (Arctomyscis aceris (Acronicta aceris)) xanthie topaze (Atethmia centrago) noctuelle du coudrier (Colocasia coryli) himère plume ou phalène emplumée (Colotois pennaria) géomètre papillonnaire ou grande naïade (Geometra papilionaria) acidalie jaunâtre ou flammèche (Hydrelia flammeolaria) porcelaine (Pheosia tremula) capuchon (Ptilodontella cucullina (Lophopteryx cucullina))

Description de Coste (tome 1, taxon n°0689)

Nom présent dans la flore de Coste : Acer pseudoplatanus Linné - Sycomore.

  • Arbre? élevé, à écorce lisse? ; feuilles? grandes, vertes et glabres? en dessus, mates et pubescentes?-blanchâtres en dessous, un peu en cœur à la base, à 5 lobes? ovales? à peines acuminés?, fortement et inégalement dentés?, séparés profondément par des sinus? très aigus? ; fleurs? verdâtres paraissant après les premières feuilles, en grappes? fournies, allongées, pendantes ; pédicelles?, sépales?, pétales?, filets? des étamines? et ovaires? velus? ; samares? glabres, à coques? convexes, bossues-anguleuses, nervées?, à ailes? dressées-étalées?, rétrécies à la base.
  • Bois des montagnes, dans presque toute la France et en Corse. Très souvent planté. Europe, surtout centrale ; Caucase et Arménie.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.

Quelques relevés par type d'événement

❦ vert pointant des bourgeons 2017 (Val de Marque) :  22 mars
❦ levée naturelle 2015 (Val de Marque) :  30 mars
❦ débourrement 2016 (Val de Marque) :  16 avril
❦ débourrement 2014 (Val de Marque) :  27 mars
❦ débourrement 2012 (Val de Marque) :  16 avril
❦ débourrement feuilles et fleurs 2011 (Val de Marque) :  30 mars
❦ bouquet floral 2017, débourrement (Val de Marque) :  10 avril
❦ bouquet floral 2015, débourrement (Val de Marque) :  17 avril
❦ débourrement feuilles et fleurs 2011 (Val de Marque) :  30 mars
❦ floraison 2017, début (Val de Marque) :  13 avril
❦ floraison 2016 (Val de Marque) :  26 avril - 21 mai
❦ floraison 2015 (Val de Marque) :  2 mai - 26 mai
❦ floraison 2014 (Val de Marque) :  10 avril - 5 mai
❦ floraison 2013 (Val de Marque) :  30 avril - 2 juin
❦ floraison 2012, début (Val de Marque) :  3 mai
❦ floraison 2010 (Val de Marque) :  22 avril - 20 mai
❦ floraison 2009, début (Villeneuve-d’Ascq) :  8 avril
❦ floraison 2016 (Val de Marque) :  26 avril - 21 mai
❦ floraison 2015 (Val de Marque) :  2 mai - 26 mai
❦ floraison 2014 (Val de Marque) :  10 avril - 5 mai
❦ floraison 2013 (Val de Marque) :  30 avril - 2 juin
❦ floraison 2010 (Val de Marque) :  22 avril - 20 mai
❦ défeuillaison 2015, fin (Val de Marque) :  2 décembre
❦ défeuillaison 2014, fin (Val de Marque) :  9 décembre

2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP