❦ hortical
fabacées (fabales)
AGP III : Fabaceae (Fabales)

vesce à épis

Vicia cracca ; néerl. wikke (vogel-)

calendriers

floraison (racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (gousse)
Ou vesce craquette, vesce à bouquet, vesce de Cracovie.
 

La vesce à épis? est une vivace? très commune des bords de chemin bien repérable l’été par ses fleurs? bleu à violet. Elle tend à s’élever en enroulant ses vrilles? sur ses voisines, souvent des graminées. Cette particularité l’a parfois rendu indésirable dans les champs de céréales. Il s’agit pourtant d’une bonne plante fourragère ainsi qu’un engrais vert qui de plus fixe l’azote dans le sol.

La vesce en floraison est bien visitée par les abeilles domestiques et sauvages (bourdons…). Ses jeunes tiges? peuvent être consommées — bouillies —, sa farine aussi même si elle peut être peu digeste, comme d’autres fabacées, et surtout à la productivité assez faible. Enfin, les feuilles? on pu servir d’ersatz au thé.

Tous les pH de sol suffisamment drainé lui conviennent.

 
Vicia cracca est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales
Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Herbier de la flore française (Grande Flore de France)
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
Herbier de Paris Jussieu
publication : 23 janvier 2006 ; mise à jour : 4 août 2015

 portfolio


Animaux hébergés

 
 
 
Chenilles hébergées (ou ponte de) : argus vert ou thécla de la ronce (Callophrys rubi) ; piéride de la moutarde ou piéride du lotier (Leptidea sinapis)

Animaux hébergés

Aussi, papillons (chenilles ou ponte) sur le genre Vicia :
géomètre à barreaux ou réseau (Chiasmia clathrata (Semiothisa clathrata)) ophiuse de l’astragale (Lygephila pastinum) zygène des thérésiens (Zygaena viciae)

Description de Coste (tome 1, taxon n°1008)

Nom présent dans la flore de Coste : Vicia cracca L.

  • Plante vivace? de 1 à 2 mètres, verte, glabrescente? ou à poils appliqués? ; feuilles? à 8-12 paires de folioles? ; vrilles? rameuses? ; stipules? entières? ; fleurs? bleues, courtes (9-12 mm), s’ouvrant successivement de bas en haut, 15-20 en grappes? d’abord triangulaires-oblongues?, serrées, égalant à peine ou dépassant peu la feuille ; calice? non bossu, à dents inégales ; étendard? à limbe? de même longueur et un peu plus étroit que l’onglet? ; gousses? de 20-25 mm sur 5-6, glabres?, contractées en un pied plus court que le tube? du calice ; hile? égalant le tiers du contour de la graine.
  • Moissons, haies, buissons, dans toute ta France et en Corse. Toute l’Europe ; Asie occidentale et septentrionale.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2003-2017 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP