hortical
trèfle d'eau
ményanthacées (solanales)
AGP III : Menyanthaceae (Asterales)

:: trèfle d’eau

Menyanthes trifoliata ; néerl. blad (drie-, water-)

calendriers

floraison (racème (grappe))
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 gel
fructification (capsule)
Ou ményanthe trifolié, ményanthe, trèfle d’eau, trèfle de castor, trèfle des marais, herbe à la fièvre.
 

Le trèfle d’eau flotte ou s’ancre au fond selon la profondeur. Plante médicinale protégée.

Le trèfle d’eau se regroupe en touffes grâce à ses stolons?, au bord de l’au, dans les prés tourbeux, les marais et jusqu’à 10 cm sous l’eau.

 
Menyanthes trifoliata est/a été utilisé pour ses propriétés médicinales Il est aussi à la base d'un ou plusieurs médicaments.
 
 
 
Voir sur herbier :
Herbier de Bourgogne
Guide des plantes de la KUL (Louvain)
publication : 8 juin 2008 ; mise à jour : 3 juin 2011

Description de Coste (tome 2, taxon n°2519)

Nom présent dans la flore de Coste : Menyanthes trifoliata L. - Trèfle d’eau.

  • Plante vivace?, aquatique, glabre?, à souche? allongée. rampante?, charnue, articulée-écailleuse ; feuilles? alternes? et comme radicales?, robustes, à long pétiole? engainant, à 3 folioles? obovales?-obtuses? ; fleurs? d’un blanc rosé, en grappe? simple? bractéolée? sur une hampe? axillaire?, nue?, longue de 20-40 cm ; calice? à 5 lobes? profonds, lancéolés?-obtus ; corolle? caduques? en entonnoir, à 5 lobes triangulaires, étalés?-réfléchis?, fortement barbus en dedans ; 5 étamines? ; style? filiforme?, saillant?, persistant?, stigmate? à 2 lobes ; capsule? subglobuleuse, demi-adhérente?, à 2 valves? au sonnet, à graines ovoïdes?.
  • Marais, prés tourbeux, dans presque toute la France ; nul dans la région méditerranéenne. Europe ; Asie montagneuse et boréale : Amérique boréale.

Les notices de la Flore de la France (1937) d'Hippolyte Coste (1858-1924) sont reprises de Tela Botanica.


2004-2014 | licence CC (by-nc-sa) | RSS | Plan du site | contact | | Site réalisé avec SPIP